4 composantes essentielles d’un contenu Web qui convertit

Savez-vous que pour attirer du trafic sur un site Web, il ne suffit pas de créer un contenu !

Vous devez créer un contenu de qualité, qui est à la fois :

Laurent m’a toujours dit que :

Si vous espérez convertir vos visiteurs, vous devez avant toute chose leur proposer un contenu qui suscite leur intérêt et qui leur soit utile. Bien entendu, l’optimisation est aussi indispensable pour avoir une bonne visibilité sur les SERP.

N’oubliez pas, environ 55 % des internautes restent moins de 15 secondes sur une page Web (Source Neoman), alors il faut tout faire pour les retenir !

Dans cet article, vous allez découvrir les 4 étapes essentielles pour créer un contenu captivant et qui convertit !

Étape 1 : rédiger un titre captivant et optimisé SEO

(source conductor via moz)

Avant de vous efforcer de convaincre vos lecteurs de lire complètement votre article, accrochez-les avec votre titre. Brian Clark, de copyblogger, estime même que 8 personnes sur 10 lisent votre titre, mais uniquement 2 vont cliquer pour accéder à votre contenu.

C’est pourquoi, pour capter l’attention des internautes, tout commence par le titre !

C’est en effet ce qu’ils vont voir en premier, une fois sur votre page Web. C’est même la base en marketing de contenu.

Comment captiver les internautes avec le titre ?

Si vous souhaitez que vos visiteurs lisent votre article, vous devez avant toute chose les captiver avec un titre percutant et accrocheur !

Pour cela, n’hésitez pas à :

  • Jouer la carte du mystère afin d’attiser leur curiosité,
  • Susciter l’émotion en optant pour un titre qui fait rire, qui suscite la nostalgie…,
  • Miser sur la simplicité en allant directement à l’essentiel. Il est important que les lecteurs comprennent immédiatement le contenu de votre article à travers le titre. Celui-ci doit être facile à comprendre, clair et concis.

Note : si vous énoncez une promesse dans votre titre, assurez-vous de la tenir, au risque de décevoir vos visiteurs et augmenter significativement votre taux de rebond.

En effet, les internautes — comme les moteurs de recherche ou réseaux sociaux — ont horreur du clickbait.

Comment séduire les robots de Google ?

Étant donné qu’il est aussi important de séduire les bots d’indexation des moteurs de recherche, vous devez également associer le SEO à votre stratégie de contenu.

Voici les règles de base d’un titre optimisé SEO :

  • Intégrer des mots-clés pertinents,
  • Être court, c’est-à-dire environ 60 caractères maximum, soit entre 8 et 10 mots,
  • Et être incitatif, informatif et facile à comprendre.

Il y a principalement 5 types de titres :

  • Normal : Quelques façons de préparer du thé
  • Question : Quelles sont les astuces pour préparer le thé rapidement ?
  • Comment : Comment préparer du thé facilement ?
  • Nombre : 30 façons de préparer un thé délicieux
  • Adressage du lecteur : De quoi avez-vous besoin pour préparer un thé succulent ?

Mon conseil : privilégiez un titre sous forme de question ou encore un titre intégrant un chiffre (4 étapes pour…, 10 raisons de…, 5 erreurs à éviter…)

En oui, quel que soit le secteur d’activité, les titres intégrant des chiffres fonctionnent toujours mieux, de même que ceux formulés sous forme de question !

Par ailleurs, n’hésitez pas à utiliser Headline Analyzer de Coschedule.

Cet outil vérifie entre autres :

  • Si votre titre est susceptible de convertir,
  • S’il possède une bonne longueur,
  • S’il est facile à appréhender…

En plus d’être efficace et gratuit, cet outil est aussi simple d’utilisation.

En effet, vous entrez simplement votre titre et il lui attribue une note sur 100 ainsi que quelques suggestions d’amélioration.

J’ai déjà partagé des conseils pratiques pour rédiger des titres. N’oubliez jamais que, quelle que soit la valeur de votre article, si le titre ne pique pas la curiosité de votre lecteur, vous avez perdu votre temps de rédaction.

Étape 2 : faire une bonne introduction

Comme le titre, l’introduction doit être également attrayante !

Selon AdPushup, la majorité des lecteurs se font une idée de la qualité d’un contenu juste en lisant l’introduction.

C’est donc un élément à ne pas négliger lors de la création d’un contenu !

Si l’introduction laisse à désirer, il y a de fortes chances que les visiteurs ne poursuivent plus la lecture et consultent un autre site Web.

C’est quoi une bonne introduction ?

Une introduction, qui donne envie, informe à la fois les lecteurs sur ce qui va être développé dans le contenu, tout en les incitant à poursuivre leur lecture.

Voici quelques astuces efficaces pour faire une bonne introduction :

  • Privilégiez la simplicité et l’originalité : vous pouvez par exemple faire un petit storytelling (histoire personnelle, imaginaire…) pour retenir leur attention, tout en se démarquant de la concurrence. Si c’est possible, n’hésitez pas à ajouter une touche d’humour.
  • Intégrez une statistique ou un fait marquant : mettre en avant une statistique ou un événement impactant est toujours un excellent moyen de capter l’attention des lecteurs. Assurez-vous toutefois qu’il y ait un lien avec votre thématique.
  • Surprenez vos visiteurs : une introduction qui suscite l’émotion est toujours la bienvenue !
  • N’hésitez pas à poser des questions à vos lecteurs : assurez-vous que ce soit des questions qui correspondent à leurs préoccupations réelles et dont ils n’ont pas la réponse. En effet, les questions stimulent le cerveau et suscitent la curiosité. Vous pouvez vous informer sur les réseaux sociaux, sur les forums ou via Google Suggest.
  • Optez pour un chapô court : comme pour le titre, l’introduction doit être claire et concise. Il n’y a pas de règle qui définit la longueur du chapô, néanmoins, sa taille doit être proportionnelle à la densité de l’article.

Mon conseil : n’hésitez pas à faire une liste de modèles d’introduction que vous pouvez modifier et utiliser. Ainsi, vous gagnerez du temps !

Par ailleurs, n’oubliez pas d’intégrer un ou quelques mots-clés stratégiques.

Les bots d’indexation des moteurs de recherche tiennent généralement compte du titre et des premières lignes de texte pour indexer un contenu dans sa globalité.

Étape 3 : rédiger et optimiser soigneusement le corps du texte

L’étude de Jakob Nielson sur la lecture sur Internet montre que 79 % des utilisateurs du Web scannent plutôt que de le lire vraiment. Seuls 16 %, le lisent mot à mot.

Et c’est encore pire pour les emails.

Et, selon le groupe Nielsen Norman, la majorité des visiteurs de votre site ne lisent qu’environ 20 % de votre contenu.

C’est donc prouvé : la plupart des internautes parcourent rapidement un contenu. En d’autres termes, ils font une lecture en diagonale.

Par conséquent, faites en sorte que votre contenu ne soit pas difficile à lire et à comprendre, si vous voulez que vos visiteurs restent longtemps sur votre page !

Gardez à l’esprit que le but est d’amener vos visiteurs à lire la phrase suivante, puis la phrase ensuite et jusqu’à la fin de votre article. Et en plus de fournir de la valeur, vous devez également susciter le désir pour votre offre.

C’est la seule façon de faire pour obtenir un contenu qui convertit vos lecteurs en prospects.

Utilisez des sous-titres

Il est important que votre article soit bien structuré. De cette manière, il sera agréable à lire et à regarder.

Pour cela, je vous conseille d’utiliser des sous-titres. Non seulement cela améliore l’optimisation de votre contenu, mais cela facilite également sa lecture.

En général, les sous-titres sont utilisés par les rédacteurs pour expliquer ou éclairer davantage le titre. Parfois, les lecteurs peuvent ne pas comprendre pleinement ce que vous communiquez avec votre titre.

D’ailleurs, les idées seront bien mieux mises en avant avec cette méthode.

Bien entendu, il ne faut pas oublier le balisage Hn (H1, H2, H3…).

Privilégiez les paragraphes courts

Eh oui, optez pour des paragraphes courts et riches en informations !

Gardez toujours à l’esprit que vos visiteurs n’ont pas beaucoup de temps et qu’ils disposent de seulement quelques secondes pour lire votre article.

Vous évitez ainsi de submerger le lecteur. Décomposer votre contenu en paragraphes courts le rend plus accessible,

Mon conseil : bannissez les longs paragraphes et évitez de parler pour ne rien dire…

N’hésitez pas à vous mettre à la place du lecteur !

Êtes-vous plus enclin à lire un paragraphe de 5 ou de 10 lignes ?

À vous de voir !

Aérez votre texte

Savez-vous qu’un texte bien aéré ne fatigue pas les yeux ?

Si vous voulez convertir vos visiteurs en leads, c’est la meilleure manière de les retenir plus longtemps sur votre page.

L’espace blanc est tout aussi important. C’est encore autre raison pour laquelle vous devez écrire des phrases et des paragraphes courts. À chaque saut de ligne, vous créez un espace blanc.

Pour faciliter la lecture de votre article :

  • Aérez votre texte,
  • Utilisez des phrases et des paragraphes courts,
  • Soignez votre orthographe,
  • Les listes à puces sont les bienvenues…

Intégrez des éléments visuels

Nous le savons tous, les éléments visuels interpellent !

C’est d’ailleurs ce qui a fait le succès d’Instagram.

De ce fait, n’oubliez pas d’en intégrer dans votre contenu :

Les contenus visuels sont souvent vecteurs d’émotion et constituent un excellent moyen pour se démarquer de la concurrence.

Les images, par exemple, ont un puissant impact psychologique et sont beaucoup plus faciles à décrypter et à mémoriser.

Note : bien entendu, les éléments visuels que vous intégrez dans votre contenu doivent être en rapport avec votre thématique.

En outre, veillez à ce qu’ils ne soient pas trop lourds, au risque de ralentir le chargement de votre page.

Étape 4 : intégrer un CTA

Savez-vous ce que c’est un CTA ou Call-to-action (appel à l’action ou incitation à l’action) ?

C’est un élément cliquable qui incite l’utilisateur à passer à l’action !

Sachez que c’est un élément majeur pour convertir vos visiteurs en prospects et conquérir de nouveaux clients.

À la fin de votre article, n’hésitez pas à proposer un bouton qui incite vos visiteurs à réaliser une action spécifique :

  • Remplir un formulaire de contact,
  • Faire une demande de devis,
  • Télécharger un livre blanc…

C’est la moindre des choses si vous souhaitez publier un contenu qui convertit.

Voici quelques techniques efficaces pour convaincre vos lecteurs de passer à l’action et vous fournir des informations de contact :

  • Content upgrades ou contenus bonus : l’idée est de leur offrir un contenu qui leur soit utile, par exemple un guide de démarrage tel qu’un workbook, une checklist à imprimer, un contenu au format PDF…
  • Gated Content : vous leur proposez un contenu premium qui soit uniquement accessible à condition de remplir votre formulaire de contact. Cela peut être un eBook, un webinar, une étude de cas client, un podcast…
  • Bibliothèque de ressources : vous pouvez également publier une bibliothèque composée d’eBooks et/ou de cours en ligne…

Note : le CTA peut prendre différentes formes :

Et concentrez-vous sur un seul CTA par page.

Conclusion sur la rédaction d’un contenu qui convertit

En Inbound Marketing, pour faire un contenu qui convertit, vous devez :

  • Proposer un titre captivant, accrocheur et optimisé,
  • Faire une bonne introduction qui informe les lecteurs sur ce que vous allez aborder dans votre contenu, tout en les incitant à poursuivre leur lecture,
  • Rédiger et optimiser soigneusement l’article en le structurant avec des balisages Hn, en l’agrémentant de contenus visuels et en intégrant un Call-to-action.

L’objectif est de retenir l’attention de vos visiteurs jusqu’au bout, puis de les inciter à rejoindre votre liste d’abonnés.

En plus de ces étapes, soignez votre orthographe. Cela contribue à augmenter le pourcentage de lecteurs qui terminent vos articles de blog et votre capacité à générer des leads.

Bien entendu, vous devez toujours penser SEO pour avoir une bonne visibilité sur les pages de résultats (mots-clés pertinents, maillage interne, backlinks …) et vous faire remarquer.

Ensuite, faites la promotion de vos contenus à tout-va : social media, Email Marketing, Push notifications…. Mais c’est une autre histoire.

Et vous, avez-vous suivi ces étapes dans l’élaboration de vos contenus ? Quels résultats avez-vous constatés ?

Contenu publié en premier sur audreytips.com.

Apprenez comment attirer plus de visiteurs sur le site Web de votre entreprise #Marketing #Digital #entrepreneurs #B2B

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store