Comment débuter une carrière dans le Marketing de Contenu ?

Le Marketing de Contenu vous connaissez ?

À moins que le terme Content Marketing vous parle davantage ?

Si cela ne vous dit rien et que les métiers du digital vous attirent, il est temps de faire connaissance avec ce domaine.

Qu’est-ce que le Marketing de Contenu ?

Hubspot le définit ainsi : “Le Marketing de Contenu, ou Content Marketing, est une stratégie marketing qui repose sur la création et la diffusion de contenu de valeur, utile et informatif, afin de communiquer avec son audience et développer sa visibilité. Le Marketing de Contenu est une composante de l’ Inbound Marketing.”

Autrement dit, le Marketing de Contenu est la stratégie mise en place par un site web à partir du contenu textuel pour développer sa visibilité et sa notoriété sur le web et convertir les clients.

De fait, le Marketing de Contenu repose sur différents sous-domaine comme :

  • La création de contenu,
  • Le SEO (Search Engine Optimization),
  • Le Marketing Digital,
  • La diffusion de contenu…

Passionnant non ?

Vous l’avez sans doute compris, la richesse de ce domaine ouvre la porte pour différents métiers et promet une carrière professionnelle intéressante, riche et évolutive.

J’ai eu cette conversation avec Sandra, notre Angel Marketing de Contenu, il y a bien longtemps lorsque j’ai démarré.

Voilà ce qu’elle disait déjà à l’époque :

La bonne nouvelle est qu’en plus, les métiers du digital ont le vent en poupe. Les entreprises de toutes tailles misent de plus en plus sur lui.

Et c’est toujours vrai aujourd’hui.

Une preuve ?

73 % des grandes entreprises embauchent quelqu’un spécialement pour gérer le Marketing de Contenu (source metadosi).

Ça vous tente ?

Voici le mode d’emploi pour démarrer une carrière dans le Marketing de Contenu.

Une carrière dans le Content Marketing : pour qui ?

La première question à se poser est de savoir si ce métier est fait pour vous.

Vous avez vu que le Content Marketing touche à plusieurs domaines connexes qu’il va donc falloir maîtriser.

Et pour cela, quelques qualités personnelles sont nécessaires :

  • Une bonne aisance rédactionnelle : les qualités rédactionnelles sont la base pour créer du bon contenu,
  • De la curiosité intellectuelle : le contenu demande de la recherche, une immersion dans l’univers de l’entreprise, une bonne adéquation entre la marque et les valeurs véhiculées par votre stratégie,
  • Un esprit d’analyse : en effet, vous devez bien identifier la cible de vos contenus via le persona et le garder toujours à l’esprit quand vous choisissez de mettre en place l’une des actions de votre Content Marketing.

Côté compétences, qu’est-ce que cela donne ?

Là aussi, la multiplicité des compétences à maîtriser laisse entrevoir la richesse de ses métiers.

Donc, pour mener à bien votre stratégie de Content Marketing, vous devez acquérir un large spectre de compétences et maîtriser des compétences en :

  • Rédaction,
  • Référencement Naturel (SEO),
  • Recherche,
  • Stratégie,
  • Marketing…

Pourquoi ?

Eh bien, comme son nom l’indique, le Marketing de Contenu se base avant tout sur le contenu.

Et un bon contenu se décline en différentes étapes pour faire ce que vous attendez de lui et être performant, à savoir capter, capturer et convertir.

Métiers et salaires en Marketing de Contenu

Vous êtes encore là ?

C’est parfait !

Vous allez pouvoir découvrir les différents métiers qui composent ce domaine.

L’idéal étant de commencer par la base en étant rédacteur web pour évoluer vers l’aboutissement de carrière de directeur de Marketing de Contenu.

L’échelonnement se présente comme cela :

  • Rédacteur de contenu web : c’est l’origine, le pilier du Marketing de Contenu. Sans rédacteur web, pas de stratégie possible. Son rôle est de créer du contenu fiable, pertinent et optimisé,
  • Content manager : il gère l’équipe de rédacteurs, créé lui-même du contenu et peut être amené à le modifier aussi. Il possède généralement d’excellentes connaissances en SEO et va gérer la stratégie en coordination avec le consultant SEO,
  • Stratège en contenu : il élabore la stratégie de contenu en adéquation avec les objectifs opérationnels et dirige l’équipe éditoriale. Il est amené, entre autres, à réfléchirsur les tenants et les aboutissants, l’image de la marque, le SEO…
  • Content marketing manager : son rôle est de superviser la cellule de contenu marketing. C’est le patron, celui qui a une vision sur les objectifs globaux à court et moyen terme sur la stratégie de communication de l’entreprise,
  • Directeur du Marketing de Contenu : c’est le big Boss ! Il dirige tous les autres postes. Il élabore les objectifs globaux à moyen et long terme.

Côté salaire, les métiers exercés sont plutôt lucratifs.

En poste salarié, la grille des salaires par l’Observatoire du Digital annonce un salaire annuel pour un directeur marketing débutant de 90.000 euros (source FrenchWeb).

Un plannerstratégiste va démarrer à 50.000 euros annuel.

Un rédacteur web/ community manager gagnera 38.000 euros annuel.

En freelance, les salaires peuvent être encore plus élevés.

Du freelance web au directeur Content Marketing : comment bien débuter ?

Comme dans tout métier, il est incontournable de suivre certaines étapes pour débuter.

  • Comprendre le web et l’Inbound Marketing,
  • Ciseler vos compétences en rédaction de contenus,
  • Obtenir une certification en capacité de rédaction web,
  • Pratiquer en montant un blog de Marketing de Contenu (votre portfolio),
  • Se familiariser avec le SEO et les mots-clés (et obtenir une certification en référencement de site internet),
  • Effectuer des recherches pertinentes sur n’importe quelle thématique,
  • Apprendre comment construire des types de contenus populaires (et les tester sur votre site),
  • Développer votre Personal Branding et votre notoriété,
  • Décrocher votre première mission dans l’un des métiers de base du Marketing de Contenu,
  • Gravir les échelons et développer votre carrière…

Autodidacte ou formation aux métiers du web… quel que soit le chemin emprunté, vous devez acquérir chaque compétence pour pouvoir prétendre à sa validation et offrir un service de qualité à vos clients potentiels.

N’oubliez pas que chaque marche compte et qu’elle interagit avec la précédente et la suivante.

L’alternance d’apprentissage et de pratique est la meilleure option pour bien ancrer les connaissances. Et c’est ce que nous pratiquons chez Sunshine.

Comprendre le web et l’Inbound Marketing

La communication et le marketing ont bien changé depuis quelques années.

Si autrefois le bourrage de crâne avec les punchlines répétées en boucle était le fer de lance du marketing.

Allez, si je vous dis “on se lève tous pour… “, vous me répondez spontanément Danette… et vous n’avez même pas réfléchi !

Mais, aujourd’hui, le Marketing Digital base sa stratégie sur la confiance entre la marque et le prospect et la notoriété.

Pour cela, vous avez un outil formidable : le web.

Le web permet quelque chose d’étonnant.

Il offre la possibilité à une entreprise, quelle que soit sa taille, d’être connu d’un grand nombre de personnes à travers votre site web.

Comment ?

En utilisant votre site internet comme un média à part entière. C’est ce que les experts appellent l’Inbound Marketing.

Le principe est simple.

Un site web est votre espace où vous publiez toutes sortes de contenus (textuels, visuels, vidéos, et même podcast) afin de les diffuser auprès de votre cible.

Celle-ci se reconnaît dans les informations sincères et pertinentes de l’entreprise, dans ses valeurs et devient donc un client potentiel.

Nous sommes donc très loin de la punchline entêtante.

On passe sur un modèle où la transparence est de rigueur et la communication est axée sur les compétences, le cœur de métier et les valeurs de la marque.

Et bien entendu, toute la stratégie de contenu repose sur… le contenu.

Ciseler vos compétences en rédaction

Avoir une bonne aisance rédactionnelle, c’est bien pour débuter dans le Marketing de Contenu.

Encore faut-il savoir utiliser correctement cette affinité avec les mots pour accrocher le lecteur.

Là encore, le support (le web) est en grande partie responsable d’un mode d’adaptation des contenus qui sont assez éloignés des codes de l’écriture print.

En réalité, il faut davantage se rapprocher de l’écriture journalistique (fine, pointue, précise) pour accéder aux types de contenus que les lecteurs attendent.

Oui, je parle bien de contenus et de lecteurs.

Ici, sur #audreytips, vous êtes des lecteurs de son blog.

Et “Audrey” vous apporte des informations pertinentes, fiables et actionnables pour votre entreprise.

Je ne crois pas avoir vu de messages autres qu’informationnels ici.

C’est cela qu’il est nécessaire de ciseler, travailler la concision, la présentation de l’information et toujours être sincère.

Vous devez également connaître les balises structurelles et les utiliser à bon escient.

Obtenir une certification en capacité de rédaction web

Les compétences rédactionnelles demandées pour écrire sur le web demandent un bon niveau de technicité.

Celle-ci peut être reconnue par un certificat de compétence. Il est utile de préciser que ce type de certificat est un plus évidemment sur votre CV, mais il n’est pas obligatoire pour exercer.

Diplôme ou pas, c’est donc à vous de choisir ce qui vous semble indispensable pour vous.

Pour autant, une bonne formation vous apporte les connaissances nécessaires pour performer et apprendre les bases de la rédaction web et du Marketing de Contenu.

De quoi vous lancer sereinement et bien préparé dans votre nouvelle carrière !

Si vous optez pour une formation aux métiers du web et plus spécifiquement dans le domaine du Marketing de Contenu, Sunshine peut vous accompagner dans votre projet.

Pratiquer en montant un blog de Marketing de Contenu

Applique à toi-même ce que tu conseilles d’appliquer aux autres.

Cette maxime doit devenir votre mantra quand vous vous lancez.

Pourquoi ?

Parce que c’est la meilleure preuve vis-à-vis de vos futurs clients que vous faites de la qualité.

Ça marche pour vous ! Quelle plus belle preuve que celle-là ?

Autre raison de pratiquer, pratiquer, pratiquer à travers un blog, c’est tout simplement que ce site va servir de vitrine à vos services.

Vous maîtrisez votre sujet, vous donnez des conseils pertinents… pas de doute, vous êtes réellement un professionnel.

Concrètement, comment allez-vous vous y prendre ?

  • Ciblez vos lecteurs en élaborant votre/vos persona(s),
  • Constituez votre calendrier éditorial,
  • Créez votre contenu et publiez, partagez, diffusez…

Petite astuce en plus : rédigez 5 articles au moins avant de commencer à publier. Ainsi, vous palliez aux impondérables et vous avez du contenu de secours sous la main pour maintenir le rythme prévu de publication.

La pratique va aussi vous montrer si vous prenez du plaisir dans ce travail.

Se familiariser avec le SEO et les mots-clés

Si vous avez suivi une formation de rédaction web SEO, en principe, pour cette étape, vous serez dans la phase d’approfondissement des techniques.

Si vous vous êtes formé en autodidacte, cette phase peut être l’occasion de consolider vos bases et de vous assurer que vous ne faites pas fausse route.

Un mot-clé, finalement, qu’est-ce que c’est ?

C’est un mot qui présente un bon potentiel de recherches mensuelles.

Autrement dit, vos clients tapent souvent ce mot dans Google pour trouver des entreprises comme vous.

Donc, pour choisir votre mot-clé, vous allez vous aider :

  • Du volume de recherche mensuel,
  • De la pertinence avec votre cible,
  • De la concurrence sur ce mot-clé.

Pas de panique, il existe de très bons outils pour faire ces analyses.

Une fois vos mots-clés choisis, il ne vous reste plus qu’à les placer judicieusement dans vos contenus.

Et c’est tout ? Eh bien non.

Avant de définitivement arrêter votre choix, il va falloir s’assurer que le mot-clé choisi correspond bien à l’intention de recherche des internautes.

L’intention de recherche ne vous parle pas ?

Un exemple ! Si je vous dis le mot “pomme”, à quoi je pense ?

  • Est-ce que je cherche une recette avec des pommes ?
  • Est-ce que je cherche la période pour récolter les pommes ?
  • Où encore comment pousse la pomme ?
  • À moins que je ne pense à Apple !

Difficile de le dire comme ça, n’est-ce pas ?

Mais vous, vous avez besoin de le savoir parce que vous avez choisi ce mot-clé en ayant en tête de rédiger une recette de compote de pommes pour votre site.

Alors, Holmes, comment déceler l’intention de recherche et être certain que le mot-clé choisi correspond à l’intention de recherche ?

Eh bien, mon cher Watson, un moyen simple et rapide de le vérifier est de taper le mot-clé choisi dans Google et de voir les premiers résultats de recherche.

Si les articles correspondent au sujet que je voulais aborder, cela signifie que j’ai choisi le bon mot-clé.

Élémentaire, non ?

Mais le choix d’un mot-clé ne s’arrête pas là.

Et la stratégie éditoriale dans tout ça ?

Vous devez encore déterminer selon votre stratégie éditoriale, si vous voulez plutôt miser sur mot-clé “courte traîne” et très concurrentiel ou sur un mot-clé de la “ longue traîne “ nettement moins concurrentiel (et moins recherché aussi).

Bref, tout cela s’analyse, se pèse, se prépare en amont de la rédaction.

Effectuer des recherches pertinentes sur n’importe quelle thématique

Difficile de rédiger sur des sujets si vous ne les connaissez pas.

Dans votre carrière de freelance, vous pouvez être amené à travailler pour un site de prêt-à-porter, d’immobilier, d’assurance, d’imprimante 3D…

Vous devez donc savoir où chercher la bonne information pour offrir un contenu fiable et pertinent à votre cible et aux produits et services.

Pour cela, vous avez plusieurs méthodes à votre disposition :

  • La barre de recherche Google : bien entendu, en tapant la thématique générale, vous obtenez plusieurs articles qui traitent de différents aspects du sujet. Par contre, ne vous limitez pas aux premiers résultats. Regardez aussiles suggestions de recherche associées.
  • Les forums : quoi de mieux pour s’imprégner de l’ambiance d’une thématique que de lire et discuter avec des passionnés du sujet (la cible potentielle ?). Non seulement, vous verrez les questions que vos personas se posent, mais en plus, vous vous immergez dans son vocabulaire.
  • Les outils de veille de l’information : ils vous alertent et compilent les meilleurs articles sur les sujets qui vous intéressent.

Et pour compiler le tout, comment faire ?

Eh bien, vous avez différents outils Pocket, Evernote ou encore Google Keep qui sont vraiment pratiques pour épingler les pages web et classer les sources.

Apprendre comment construire des types de contenus populaires

Il y a différentes sortes d’articles plébiscités par les internautes qui fonctionnent très bien.

Parmi eux, en plus des livres blancs, les experts mettent en avant surtout :

  • L’article sous forme de liste : par exemple, 10 conseils pour booster son SEO. Avec ce type d’article, les internautes ont un visuel clair et une information accessible très facilement.
  • L’article “comment” : par exemple “Comment réparer une douche qui fuit ?”. L’article “comment” est un tuto très détaillé et actionnable immédiatement. Les internautes trouvent donc un mode d’emploi pour répondre à leurs questions.
  • Les pages pilier (ou cornerstone) : ce sont des articles ultra complet et très détaillé (comme celui que vous lisez actuellement) qui traitent un sujet dans sa globalité. C’est pourquoi, vous devez choisir un sujet très large.

Le fond du contenu est important, mais la forme aussi.

Pour rendre votre article attractif, il est nécessaire de suivre les pratiques suivantes :

  • Utiliser la structure Hn à bon escient pour clarifier l’aspect visuel,
  • Agrémenter l’article de photos explicites,
  • Effectuer des liens vers des sources intéressantes pour le lecteur,
  • Et obtenir des liens pointant sur le contenu.

La recette est complète, il n’y a plus qu’à publier…

Développer votre Personal Branding et votre réseau

Votre blog sur le Content Marketing est opérationnel.

Vous publiez et obtenez des visites régulières. Bravo !

C’est la première étape pour vous faire remarquer sur le web.

Plus vous obtiendrez de trafic, plus votre réputation va grandir.

Mais est-ce que cela suffit vraiment ?

La réponse est non.

Il vous reste à travailler différents points indispensables pour vous développer :

  • Soignez le design de votre site web et l’UX : votre site est votre vitrine, ne l’oubliez jamais. Pour votre charte graphique, la règle est 3 couleurs pour un rendu optimal. Vous les retrouvez aussi dans votre logo. Prévoyez un menu clair et efficace pour que vos visiteurs naviguent facilement sur le site. Faites des catégories pour qu’ils se repèrent encore plus facilement. Bref… facilitez-leur la tâche pour qu’ils trouvent ce qu’ils cherchent sans avoir à chercher.
  • Assurez une présence régulière sur les réseaux sociaux : soyez actif. La petite astuce en plus : ne partagez pas que vos propres contenus.Intéressez-vous aussi à ceux des autres et pensez plutôt à partager ce qui vous semble intéressant pour votre cible… même si vous ne l’avez pas écrit. Mettez-vous dans une logique de partage d’information, de discussion plutôt que de vente. Participez aux discussions de groupe… Bref, montrez votre expertise.
  • Partagez vos réalisations : vous avez obtenu une certification en capacité de rédaction de contenu web ? Dites-le ! Votre client principal a re-signé un contrat avec vous ! Partagez la bonne nouvelle avec votre réseau. Bref,faites participer votre réseau à vos victoires petites et grandes, vos réussites, votre vie de freelance.

Décrocher votre première mission en Marketing de Contenu

Lorsque vous débutez en Marketing de Contenu, vous allez postuler à différentes missions tournant principalement autour de la création de contenu dans un premier temps.

Pour cela, vous avez différentes places où chercher votre fameux premier client :

  • Les plateformes de mise en relation entre freelance et client : par exemple malt,
  • LinkedIn : le premier réseau de communication BtoB,
  • Votre propre réseau…

Si vous cherchez un poste de salarié, orientez-vous plutôt vers des postes de stratégiste de contenu ou encore de chef éditorial.

Pour cela, consultez la liste des petites annonces sur les différents sites de recherche d’emploi.

Gravir les échelons et développer votre carrière

Je l’ai assez dit et répété dans cet article.

Ce qui fait l’intérêt d’une carrière dans le Marketing de Contenu est aussi le fait que les possibilités d’évolution sont multiples.

Si vous voulez vous développer et upgrader aussi votre rémunération après quelques années d’expérience, plusieurs options s’offrent encore à vous :

  • Vous spécialiser dans un domaine précis,
  • Vous former sur les compétences plus pointues,
  • Postuler pour les postes de direction en Marketing de Contenu…

Il ne vous reste qu’à choisir votre route pour aboutir à ce résultat.

Conclusion sur l’intérêt d’une carrière dans le Marketing de Contenu

Choisir une carrière dans le Marketing de Contenu, c’est opter pour une profession lucrative et enrichissante à tout point de vue.

Même si vous débutez complètement dans le marketing et dans le digital, vous pouvez construire votre avenir professionnel et vous reconvertir dans un domaine très intéressant.

Ah, j’allais oublier, il est important de comprendre les enjeux autour de la sémantique.

Prêt à vous lancer ?

Content publié en premier sur audreytips.com.

Apprenez comment attirer plus de visiteurs sur le site Web de votre entreprise #Marketing #Digital #entrepreneurs #B2B

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store