Comment rédiger une bonne meta description accrocheuse ?

Image for post
Image for post

Il y a des éléments qui n’ont aucun poids en référencement, mais qui peuvent augmenter considérablement votre taux de clics (CTR)…

C’est le cas notamment de la méta-description !

Eh oui, celle-ci ne fait pas, a priori, partie des critères déterminants en SEO et pourtant, elle mérite une attention toute particulière.

Laurent m’a dit que :

Dans les résultats de Google, la plupart des internautes se fient à la meta description pour se faire une idée du contenu d’une page, alors elle doit être soigneusement rédigée…

Mais c’est quoi au juste une méta-description ?

Découvrez la réponse dans cet article avec, en prime, quelques astuces efficaces pour bien la rédiger et l’optimiser.

Bonne lecture !

C’est quoi une méta-description ?

Image for post
Image for post

Lorsqu’un internaute tape une requête sur les moteurs de recherche, une liste de résultats s’affiche, composés entre autres de meta title et de meta description.

La méta description, ou métadonnée description, est la phrase qui se trouve juste en dessous des titres et des adresses URL qui s’affichent dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Elle résume en quelque sorte le contenu de la page qui attend les internautes.

Bien entendu, elle n’est pas visible sur votre page Web, mais uniquement sur les résultats de recherche.

Le rôle de cette balise HTML se résume à inciter les internautes à cliquer sur le lien du site Web en précisant le contenu derrière le lien.

Bien que renseigner la balise meta description ne soit pas obligatoire, d’est plus que recommandée en termes de référencement naturel.

Quelle est la différence entre meta description et extrait de recherche ?

“Méta description” et “extrait de recherche” prêtent souvent à confusion, alors il convient de les distinguer !

Comme susmentionné, la méta-description est une balise HTML que vous pouvez créer et optimiser.

L’extrait de recherche, quant à lui, est la description que Google affiche en dessous du titre et de l’adresse URL des pages qui s’affichent sur les SERP. Ici, c’est le moteur de recherche qui décide à votre place !

L’extrait de recherche peut donc être :

  • La meta description que vous avez rédigée
  • Ou tout simplement un extrait de votre contenu.

En effet, Google ne prend pas toujours en compte vos méta-descriptions. Son principal objectif est de répondre à l’intention de recherche de l’internaute et par conséquent, il choisit automatiquement la description la mieux adaptée.

D’ailleurs, il semblerait également que Google réécrive la meta-description renseignée par l’auteur dans plus de 70 % des cas (Source Portent).

En outre, selon une étude réalisée par Yoast, dans 2 cas sur 3, Google utilise les phrases du premier paragraphe, d’où l’importance de bien travailler votre introduction…

Méta-description : quelle est son importance pour le référencement ?

Image for post
Image for post

Autrefois une composante essentielle du SEO, la meta description n’est plus un des critères de classement Google.

Cependant, bien qu’elle n’ait pas un impact direct sur le référencement de votre site Web, elle contribue à augmenter votre taux de clics.

Or, le principal objectif d’une bonne visibilité dans les pages de résultats n’est-il pas d’avoir un bon taux de clics, de générer du trafic afin d’augmenter le nombre de conversions ?

Même si Google soutient que la meta description n’aide pas une page à bien à se classer, elle ne doit pas être négligée. Elle doit être correctement rédigée, optimisée et en parfait accord avec le sujet de la page Web.

Si votre CTR est élevé et que vous générez un important trafic vers votre site Internet, cela va améliorer naturellement votre classement sur les résultats de recherche.

Comment rédiger une bonne meta description ?

Image for post
Image for post

Analyser

Pour rédiger une bonne méta-description, vous devez commencer par étudier :

  • Les pages de résultats,
  • Et votre parcours client.

1. Analyse des pages de résultats de Google

Cette étape a pour objectif de connaître et d’analyser les méta-descriptions de vos concurrents, afin de mieux élaborer la vôtre et vous démarquer sur les SERP.

Une petite astuce, pas besoin de parcourir manuellement chaque résultat de recherche !

Vous devez juste taper les mots cibles et les noms de vos concurrents directs.

Mon conseil : pour vous faciliter la tâche, utilisez l’extension Chrome SEO Quake afin d’exporter les pages de résultats vers une feuille de calcul Excel ou un Google Sheets.

2. Analyse du parcours client

C’est aussi une étape importante dans l’élaboration de votre meta description.

Il est nécessaire de rédiger vos meta descriptions en analysant l’étape de l’entonnoir marketing dans laquelle se trouve votre contenu. C’est souvent en rapport avec l’intention utilisateur.

Une fois ces 2 étapes effectuées, place au choix du ton et des mots-clés.

Adapter le ton de vos méta descriptions

Image for post
Image for post

Maintenant, vous allez choisir le ton de la méta description correspondant à votre page web.

Le ton utilisé doit évidemment correspondre à votre secteur d’activité. Par exemple, le ton utilisé n’est pas le même si vous vendez des chaussures ou du matériel industriel.

Le ton doit être aussi évidemment lié avec l’image de marque que vous voulez véhiculer.

Si vous proposez plusieurs types de produits sur votre site Web, vous pouvez adapter le ton utilisé dans la meta description pour chaque page, et en fonction de chaque produit… et ainsi de suite.

Mon conseil : selon votre secteur d’activité, privilégiez la formulation sous forme de questions et les verbes d’action.

Le choix des mots-clés utilisés

Pour faire une bonne meta description, il convient également de bien choisir les mots utilisés.

Pour cela, basez-vous sur les intentions de recherche des internautes.

Gardez à l’esprit que chaque internaute cherche des résultats qui répondent à sa requête.

Même si Google affirme qu’il n’utilise pas de mots-clés dans la meta description à des fins de classement, il est important d’intégrer les mots-clés utilisés par votre cible dans vos meta-descriptions.

D’ailleurs, Google met en gras les mots de la méta description qui correspondent à la requête de l’internaute.

Bien entendu, le bourrage de mots-clés est à bannir !

Mis à part cela, si vous souhaitez générer d’important trafic sur votre site Web, vous devez également disposer d’une méta-description unique pour chacune des pages de votre site.

L’adoption d’une meta-description unique

Pour avoir un résultat optimal, évitez à tout prix les méta-descriptions trop générales et un discours trop commercial.

Mieux vaut utiliser une meta description unique, claire, concise, propre et bien orthographiée. De même, donnez un argument marketing précis.

Le but est de capter l’attention de l’internaute et de gagner sa confiance, tout en se démarquant de la concurrence.

Sachez que se démarquer de la concurrence est primordial, quel que soit le secteur d’activité, pour conquérir de nouveaux clients et augmenter son chiffre d’affaires.

Mon conseil : n’hésitez pas à vous inspirer des publications des influenceurs de votre secteur et de vos concurrents sur les réseaux sociaux, pour rédiger vos méta-descriptions.

En outre, inspirez-vous de partages qui fonctionnent le mieux sur vos réseaux sociaux.

Note : lorsque vous actualisez vos contenus, actualisez également leurs méta-descriptions et repartagez-les sur les réseaux sociaux pour obtenir encore plus de visibilité et générer du trafic.

Quid de la longueur idéale pour une bonne meta description ?

Image for post
Image for post

Comme pour la meta title, la meta description doit avoir une bonne longueur pour qu’elle ne soit pas tronquée.

Selon les experts en SEO, le nombre de caractères maximal est de 160–165 caractères maximum ou de 156–160 caractères. D’autres la limitent à 155 caractères au maximum.

Bref, quoiqu’il en soit, cela correspond à 2 ou 3 phrases.

Fin 2019, Google a allongé la longueur jusqu’à 320 caractères pendant quelques mois. C’était juste un test et a priori il n’a pas été concluant puisque la longueur est revenue à sa longueur initiale.

Quoi qu’il en soit, restez autour de 160 caractères pour que la description s’affiche en entier sur les SERP.

C’est un bon point en termes de confort de lecture !

Pour vous en assurer, n’hésitez pas à faire également vos propres tests pour découvrir exactement ce qui fonctionne ou pas pour votre site Web.

Expérimentez et évaluez vos résultats, puis apportez les modifications nécessaires.

À quoi ressemble une bonne méta description ?

Image for post
Image for post

En pratique, voici quelques exemples de bonnes méta-descriptions :

  • Pour un site B2B de services : “Retrouvez sur le blog de notre cabinet comptable, les conseils, informations et astuces en comptabilité avec nos fiches pratiques détaillées pour les entreprises.”
  • Pour un site e-commerce : “Parcourez notre rayon de chaussures rouges, avec les promotions et nouveautés toute l’année. Livraison à domicile ou en retrait magasin…”
  • Pour un commerce de proximité : “Venez déjeuner healthy, équilibré et gourmand. Tous nos plats sont préparés sur place avec des produits frais. Ouvert tous les jours de 11 h à minuit.”

Sur #audreytips, nos méta-descriptions sont souvent sous forme de question.

Voici à quoi pourrait correspondre la méta description de cet article : “Comment rédiger et optimiser efficacement vos méta-descriptions ? Quelle est l’importance de la meta description pour le référencement de votre site Internet ?”

Eh oui, la question attise la curiosité, incite à chercher la réponse et donc à cliquer.

C’est selon nous la mieux adaptée pour #audreytips dont le but est de vous proposer des conseils et astuces autour du Marketing Digital.

Bien entendu, cela ne fonctionne pas forcément pour votre activité.

Mon conseil : adaptez votre méta-description à votre site Web et à votre activité, et gardez toujours à l’esprit l’intention de l’utilisateur.

La rédaction et l’optimisation de la meta description ne doivent pas être prises à la légère, même si celle-ci n’est pas considérée comme un critère de classement par Google.

Conclusion sur la rédaction d’une bonne meta description

La méta-description peut améliorer indirectement votre référencement, car elle a un impact non négligeable sur le taux de clics.

Pour la rédiger et l’optimiser efficacement, veillez à :

  • Analyser les SERP et le parcours client,
  • Bien définir le ton adapté,
  • Bien choisir les mots-clés à intégrer,
  • Adopter la bonne longueur…

Bref, faites en sorte qu’elle soit unique, captivante, claire, concise et bien orthographiée.

Le titre SEO a aussi une grande importance. Pensez à le rendre accrocheur.

Selon vous, quelle est la bonne formulation et la bonne longueur pour une meta description ?

Contenu publié en premier sur audreytips.com.

Apprenez comment attirer plus de visiteurs sur le site Web de votre entreprise #Marketing #Digital #entrepreneurs #B2B

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store