Créer votre propre site. Bonne ou mauvaise idée ?

Un site internet coûte cher.

Si si… allez demander des devis !

Le faire soi-même peut sembler être une bonne alternative en début d’activité pour un jeune entrepreneur qui dispose de peu de moyens.

Mais est-ce rentable ?

C’est l’échange que j’ai eu avec Cédric Strebler, un entrepreneur dont l’activité, Booster Informatique, se compose de service de réparation, dépannage, et assistance informatique.

Cet article ne vous explique pas comment choisir votre système de gestion de contenu (Content Management System ou CMS).

Mais Cédric vous expose au travers de son expérience vécue les difficultés qu’il a rencontrées.

1. Le choix de la plateforme

Pour un néophyte, toutes les plateformes se ressemblent. Elles disposent a priori des mêmes fonctionnalités.

Finalement, c’est plus une question d’affinité avec l’outil et du budget initial prévu.

Donc première phase, choisir… donc prendre (perdre ?) du temps pour bien comparer.

Après plusieurs heures de recherches et de tests, pour ma part, je me suis orienté vers la plateforme Wix.

Vu de l’extérieur, Wix dispose en gros des mêmes avantages que toutes les autres plateformes.

Par contre, avec sa version gratuite, c’est facile de pouvoir tester, si vous n’êtes pas trop réfractaire aux pubs.

Dans sa version gratuite, Wix propose même une bibliothèque de sites préconçus, aussi faciles à modifier qu’un PowerPoint.

C’est ce qui est séduisant au départ. C’est assez facile à utiliser pour peu qu’on s’y penche un peu :

  • Les menus et modules sont assez simples à gérer.
  • C’est intuitif et les fonctions basiques sont faciles à gérer.
  • En plus, il y a un centre d’aide assez clair.

Une fois validé, je me suis donc rapidement orienté vers une version payante pour 90 € par an (via un coupon de réduction) pour :

  • Disposer de mon nom de domaine,
  • Faire disparaître les publicités omniprésentes,
  • Et profiter d’options supplémentaires dont une qui m’a été indispensable.

Vous êtes même guidé pas à pas pour le référencement de base. Mais c’est à partir de ce moment que vous réalisez que créer votre propre site est plus long que prévu.

2. Le temps, c’est de l’argent

Il faut le reconnaître, les sites de la bibliothèque sont plutôt chouettes. Mais ils sont utilisés par beaucoup trop de monde.

Votre site devient banal, sans originalité. Vous pouvez être donc confondu avec une autre entreprise, et pourquoi pas un concurrent.

Du coup, pour se démarquer, il est finalement plus judicieux de partir d’une feuille blanche. Et forcément ça prend du temps.

En s’inspirant des sites proposés par défaut, il est aisé de faire pas mal de choses. Vous allez piocher des idées par-ci par-là et essayer de les reproduire.

Mais là encore, c’est un investissement de temps.

Pour résumer, les fonctions basiques sont accessibles et simples à mettre en place. Par contre, les fonctions plus avancées nécessitent d’y passer beaucoup plus de temps.

Et au fur et à mesure que vos idées germent, vous vous rendez compte des limites qui sont contournées par des options payantes sous la forme d’un abonnement mensuel.

Par conséquent, soit vous mettez la main au portefeuille, soit vous vous résignez en vous orientant vers une solution gratuite dégradée.

Quoiqu’il en soit créer votre propre site, c’est énormément de tâtonnements et, donc pas mal de temps passé.

Cependant sans pouvoir comparer avec d’autres plateformes, heureusement que la hotline de Wix est plutôt efficace.

Les interlocuteurs sont bien formés, ils répondent à toutes vos questions au téléphone. Rien à dire, le service après-vente est top.

Après quelques mois, j’ai enfin eu un résultat esthétique satisfaisant. Oui, vous avez bien lu, des “mois”.

Car en définitive, pour avoir quelque chose de parfait selon mes critères, 10 mois plus tard, j’y étais encore juste pour un site d’une quinzaine de pages.

C’est effectivement long.

Note : je le faisais en développant le reste : le business, la communication, le marketing…

3. Le plus beau site du monde est inutile, s’il est mal référencé

Mon site était peu, voire pas visité et donc aucun client acquis par ce canal, malgré tout le temps investi.

Heureusement, mes clients me trouvaient grâce à ma fiche sur Google My Business.

J’ai donc cherché à comprendre et je me suis rendu compte tout simplement que mon site était très mal référencé sur les moteurs de recherche comme Google.

Voici un exemple concret. Je suis un technicien en informatique. Mais, sur Google, personne ne cherche “technicien en informatique” afin de faire réparer son PC, vous allez naturellement taper “réparateur ordinateur”.

N’étant pas un professionnel dans ce domaine, j’ai commis des erreurs sur des points non expliqués dans l’aide de base sur Wix.

Là encore, j’ai passé du temps à comprendre ce qui ne marchait pas.

Mais sur Internet, vous trouvez tout et rien à la fois :

  • Des tutos “en veux-tu en voilà”, mais rien qui sert à avancer proprement…
  • On trouve aussi qu”un site wix sera toujours mal référencé”…

Finalement, je me suis résigné à souscrire à une formation en ligne proposée par Référencement Wix.

Le montant est de 60 € pour des cours en ligne avec les bons tutoriels, un formateur dédié et disponible.

Et les résultats ne se sont pas fait attendre : quelques bons positionnements sur des bons mots-clés sur la seconde page grâce à un référencement naturel efficace.

Mais pour en arriver là, il a fallu modifier les textes sur toutes les pages Web pour remplir les critères nécessaires au SEO. C’est encore une fois beaucoup de temps perdu.

4. Un parcours client adapté, c’est la clé !

Enfin dernier point. Votre site internet doit capter les visiteurs, les retenir puis les inviter progressivement à vous contacter, facilement et le plus rapidement possible de préférence.

C’est pourquoi les informations essentielles doivent être accessibles, claires et pertinentes. Et ce qui l’est pour vous ne l’est pas forcément pour le commun des mortels.

Il faut y porter une certaine réflexion si vous vous lancez dans la création de votre propre site.

Recueillir des avis (clients et proches) afin d’affiner et adapter votre contenu et votre disposition sur la page d’accueil, mais aussi sur toutes les autres pages Web de votre site.

Tout ça pour dire que votre site puisse convertir prend (encore) pas mal de temps.

En plus, dans mon cas, mes études m’ont permis d’avoir les bons réflexes (communication et marketing). Mais il a fallu plus d’un an pour approcher à une version presque finale.

Donc, en résumé, la mise en place pertinente est longue, et demande un minimum de compétences et de logique.

Sans compter que pour ma part, j’ai pris le temps de créer mon logo moi-même. J’ai aussi pu faire mes campagnes de pub et flyers…

Mais si ce n’est pas votre cas, vous allez vous retrouver à devoir finalement embaucher un conseiller spécialisé en Marketing Digital, un graphiste ou bien prendre le temps de vous former.

Quelques réflexions sur cette expérience de création d’un site Web

Faire son site soi-même avec WIX ou WordPress, bonne ou mauvaise idée ?

Tout dépend de votre situation. Il n’y a pas de réponse ferme et définitive à cette question.
Mais voici quelques éléments pour vous aider à prendre votre décision sans qu’il y ait de solution magique.
Une seule chose est sure : impossible d’avoir un site Internet qui fonctionne parfaitement et se positionne sur la première page sur Google en 20 minutes.

Avez-vous du temps ?

Oui, ça semble ne pas coûter cher. Au premier abord, la simplicité d’utilisation est très séduisante. Un référencement efficace est possible à condition d’avoir les bases.
Mais quoiqu’il en soit, c’est beaucoup d’investissement en temps pour arriver à une version propre.

Donc pouvoir y consacrer du temps est le premier élément à prendre en compte entre créer votre propre site Internet ou faire appel à un professionnel
Sinon fatalement, tout le temps consacré à construire votre site Internet, c’est du temps à moins pour vos clients ou à votre famille si vous empiétez sur votre temps libre.

Et c’est pour moi le plus gros point négatif.

Êtes-vous intéressé ou est-ce une obligation ?

Il faut également être un minimum intéressé par la création de votre propre site et surtout patient. C’est la seule façon que ce travail ne se transforme pas en une corvée.
C’est le second point important.
Il faut y prendre un minimum de plaisir, avoir l’envie de se pencher, être curieux, prendre le temps de se former…
Donc si vous n’avez pas cette petite étincelle, là encore, optez pour un professionnel.

audrey : merci Cédric pour ce retour d’expérience très complet. Je me permets d’ajouter qu’il est aussi nécessaire de mettre en place tous les outils pour surveiller régulièrement vos indicateurs. Je parle en particulier de Google Analytics et de la Search Console.

Conclusion sur créer votre propre site ou faire appel à un professionnel

Si vous le faites vous-même, une fois que c’est fait, c’est fait, plus besoin de payer un webmaster tous les mois.

Vous ne payez que pour l’hébergement et les options retenues.

Quant au référencement, cette prestation n’est pas, en général, incluse dans les devis des webmasters. Et ce n’est pas tellement d’efforts si vous vous contentez des 20 % d’efforts qui vous apportent 80 % du trafic.

En effet, le référencement avancé est un vrai métier pour doubler sur Google les grosses entreprises… Concurrencer Amazon n’a aucun intérêt si vous êtes un artisan ou chef d’une petite entreprise.

Vous voulez juste attirer des clients. Et pour cela, vous devez arriver devant des structures locales semblables à la vôtre.

Pour conclure, sur le long terme, créer son propre site semble rentable. Mais avec le recul si j’avais eu une alternative intermédiaire, je l’aurais peut-être saisie. Et comme je ne l’ai pas trouvé, c’est devenue une offre de Booster Informatique.

De mon point de vue, sauf si vous devez concevoir plusieurs sites Web ou d’en faire un commerce comme moi, il est préférable de trouver un expert qui maîtrise l’outil avec les bases du référencement.

Optez pour un site vitrine basique, référencement inclus ou en option, pour une somme moindre que tous les autres webmasters peuvent proposer et sans abonnement.
Demandez-lui aussi une formation de quelques heures pour apprendre les basiques afin d’être autonome pour mettre à jour vos petites modifications.

Les 2 facteurs à prendre en compte sont le temps et l’appétence. Si vous avez les 2, créez votre propre site Web, sinon déléguez à un pro.

Avant de vous jeter à l’eau, lisez nos 10 actions très pratiques pour votre stratégie digitale.

Et vous ? Avez-vous vécu la même expérience ? Avec un ressenti différent ?

Contenu publié en premier sur audreytips.com.

Apprenez comment attirer plus de visiteurs sur le site Web de votre entreprise #Marketing #Digital #entrepreneurs #B2B

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store